96046 shaared links

Shaarli Flux River

JSON RSS

Use title: to search only in item titles, feed: for feeds name or tag: for categories.

Shaarli de Riduidel Oracle sur Twitter : "Je continue ou c bon ?… "
Ce genre de nouvelle me met la rage au ventre.
Permalink
Le shaarli de Hedi Une policière « radicalisée » en conseil de discipline, son collègue d'extrême droite épargné - Le Point
faisons grandir les injustices, et tout ce qui s'en suit....
Liens directs
Bill2's Links Divorce : comment la justice transforme les mères en mendiantes, et les pères en bons princes - Liens en vrac de sebsauvage
https://www.franceculture.fr/societe/divorce-comment-la-justice-transforme-les-meres-en-mendiantes-et-les-peres-en-bons-princes


Commentaire de SebSauvage :
***
« Près de 40% des pères séparés se dérobent à la pension alimentaire. »
Notez qu'ils doivent payer une pension alimentaire déjà parce qu'ils ne veulent pas s'occuper de leurs propres enfants.
Curieusement, on a jamais vu ces connards de La Manif Pour Tous défiler pour protéger ces enfants là. Parce que un papa c'est important, hein ?
***

Moi, en tant que père, et en tant que mari, j'ai subi le divorce.
Avant tout parce que j'étais dévasté.

Même si au final il s'est bien déroulé à l'amiable, ce divorce.
Mais ni madame ni les enfants ne voulaient d'une garde alternée.
Donc ça signifiait pension à payer.
On s'est mis d'accord "à l'amiable", vraiment, sachant que madame gagnait plus que moi.

Depuis, j'ai toujours fait en sorte de payer "ce que je dois". Y compris reverser les remboursements de mutuelles quand ils arrivent, sans que madame n'ait besoin de réclamer.
Voire même plus, vu que je prends certains frais en charge, sans que ni elle ni la justice ne me l'aient demandé.
Simplement parce que je sais qu'ainsi, madame aura plus de ressources pour faire le bonheur de nos enfants.
Mais ça ne fait pas de moi pour autant un "papa parfait", j'en suis conscient.

Comme quoi, chaque divorce est différent.

Pour moi, si les pères ne paient pas leurs pensions, c'est juste que ce sont des cons.
Et je ne comprends pas pourquoi la justice ne peut pas les obliger à payer. C'est complètement aberrant.
(Permalink)
Le shaarli de Hedi French executives convicted in the suicides of 35 of their workers

Liens directs
OpenNews Les décisions de justice vont enfin être toutes accessibles en ligne gratuitement - Société - Numerama
(Permalink)
yakmoijebrille Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr - LinuxFr.org
Ça sent l'effet Flamby !
Malgrés le masquage des informations il est assez simple de retrouver le nom des coupables ;)
(Permalink)
alexis j : : web Taxe carbone et dividende - Soutenir l'initiative citoyenne européenne sur le climat

Une initiative citoyenne européenne à propos d’une taxe carbone avec dividendes. Elle plaide en faveur d’une taxe sur les combustibles fossiles qui augmenterait progressivement et dont le produit serait redistribué chaque mois à tous les citoyens sous forme de dividendes.

Une étude a révélé que ce type de taxe est le moyen le plus efficace de réduire les émissions de CO2.Par ailleurs, les principaux coûts du changement climatique seraient pris en charge par les plus grands pollueurs. Pour inscrire la proposition à l’ordre du jour du Parlement européen, Citizens Climate Lobby doit recueillir 1 million de signatures d’ici au mois de mai 2020. Aidez-les !
Permalien

Choses vues, sur le web et ailleurs Plus de 3100 manifestants condamnés depuis le début du mouvements des "gilets jaunes"
Et combien de policiers condamnés ?

Cf. cet article cité par David Dufresne : https://www.franceinter.fr/justice/deux-policiers-bientot-juges-pour-des-violences-contre-des-gilets-jaunes-une-justice-a-deux-vitesses
Quand on regarde les faits qui leur sont reprochés (un pavé renvoyé en direction des manifestants et une gifle), au regard des mutilations causées par d'autres de leurs collègues, on peut faire le pari du non-lieu. Même si leur attitude est bien évidemment indigne de leurs fonctions.
(Permalink)
Nekoblog.org :: Marque-pages California Sues Facebook for Documents in Privacy Investigation - The New York Times

Permalink
Tibiaster djanybekensis Prokuratura wszczyna śledztwo w sprawie DasCoin | | Trading Jam

Permalink
Tibiaster djanybekensis Net Leaders & DasCoin under criminal investigation in Poland
It’s highly likely this is due to regulatory difficulties as a result of the criminal investigation into Net Leaders/Excelz (banks refusing to process transactions etc.).
Permalink
Tibiaster djanybekensis Dimmock v Secretary of State for Education & Skills [2007] EWHC 2288 (Admin) (10 October 2007)

Permalink
Tibiaster djanybekensis La justice britannique juge le film d’Al Gore : erreurs, alarmisme et exagérations

Permalink
Shaarli de Riduidel (1) Pourquoi une observatrice de la LDH a-t-elle été placée en garde à vue lors de la manif des gilets jaunes ? - Libération
Oh ben franchement, on est bien avec la justice française qui poursuit 'observatrice de la ligue des droits de l'homme ...
Permalink
Shaarli de Riduidel Brut FR sur Twitter : ".@GretaThunberg et 15 autres jeunes ont porté plainte contre 5 pays dont la France pour leur inaction contre la crise climatique. Voilà pourquoi la Chine et les États-Unis ne sont pas ciblés, et ce que cette plainte peut changer.… h
Je m'interrogeais sur les raisons de cette plainte ... (ou plutôt des cibles). Mais la vidéo est plutôt claire. Et du coup, ceux qui contre-attaquent démontrent (encore) leur ignorance.
Permalink
Shaarli de Riduidel Viols : la honte commence à changer de camp
Je crois l'avoir déja écrit, mais je trouve ça bien que des femmes se lèvent pour foutre la honte aux ignobles personnages qui la méritent. Bravo à cette femme.
Permalink
OpenNews Environnement : pourquoi Greta Thunberg attaque la France en justice - Société - Numerama
C'est une bonne chose
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs 5 mois de prison avec sursis pour une video de manif – Dijoncter.info
> Le videaste a quant-à-lui été condamné à 5 mois de prison avec sursis pour avoir simplement filmé et diffusé une video de ces affrontements. Cette décision a été prise en vertu de l’article 222-33-3 du code Pénal, qui définit comme un acte de complicité le fait d’enregistrer des images relatives à la commission d’infractions d’atteintes à l’intégrité d’une personne. Les deux exceptions à cet article sont le cas où l’enregistrement est effectué dans un cadre journalistique, ou dans le but de recueillir des preuves pour la justice, ce qui n’a pas été retenu les juges, malgré le fait que le jeune homme ait clamé sa volonté d’effectuer un travail journalistique.

Toutes les lois votées ces 15 dernières années au motif fallacieux d'assurer votre sécurité vont se retourner contre les citoyen·nes. TOUTES.
(Permalink)
Liens utiles et à partager FENÊTRE SUR COUR | ARTE Radio

A partir d’une anecdote, d’un instant, d’une enquête, le podcast d’Elise Costa jure de raconter, un mercredi sur deux, «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en tous

Un podcast que je recommande ! En particulier l'épisode « L'avocate du diable » qui est fascinant, bien qu'un peu noir.
Permalink

Liens utiles et à partager FENÊTRE SUR COUR | ARTE Radio

A partir d’une anecdote, d’un instant, d’une enquête, le podcast d’Elise Costa jure de raconter, un mercredi sur deux, «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en tous

Un podcast que je recommande ! En particulier l'épisode « L'avocate du diable » qui est fascinant, bien qu'un peu noir.

Permalink

Choses vues, sur le web et ailleurs Procès des six membres de LFI : solidarité face à la répression d'Etat
> Ainsi, il est bien commode pour l’ensemble de la classe politique et médiatique de faire du procès Mélenchon le procès de ceux qui ont osé monter (un petit peu) le ton face à une justice qui n’a pourtant eu cesse de démontrer son caractère de classe, pendant qu’on voit Benalla balader en permanence son impunité tandis que des milliers de condamnations et des centaines de peines de prison ferme frappent les Gilets jaunes.

Le tweet de Benalla, c'est quand même du foutage de gueule de niveau galactique.

LE truc qui sent pas bon et que vous n'entendrez pas à la radio :
> ce qui est indubitablement politique dans cette affaire, c’est la saisie des fichiers d’une organisation politique contenant l’ensemble des données sur ses adhérents.

Mais cela ne doit pas servir à disculper Méluche, qui craint de plus en plus :
> Pour autant, une chose est de dénoncer la justice comme un acte de provocation contre un opposant de gauche, une autre est de se solidariser avec l’ensemble de la classe politique comme le dit Mélénchon : Parlant des juges, il dit : « Maintenant, je sais que ce sont des menteurs », et il ajoute : « … peut-être que Richard Ferrand est tombé dans un piège ». Ainsi, « les juges » complotent aussi contre Richard Ferrand, l’homme de Macron ! Cette position apparaît comme une solidarité avec la classe politique alors même qu’elle est justement mise en cause. Qui plus est, elle affaiblit toute la défense démocratique de Mélenchon et de la FI et pour l’ensemble des organisations de travailleurs, les Gilets jaunes et les secteurs populaires.
(Permalink)
Shaarli de Riduidel immateriellement sur Twitter : "Les prisons seraient sans doute mieux entretenues si tout le monde payait ses impots. https://t.co/5OZOQiW39b"
HEADSHOT !
Permalink
Nekoblog.org :: Marque-pages UFC-Que Choisir vs Valve : la justice consacre la vente d'occasion des jeux dématérialisés !
Voir aussi https://www.nextinpact.com/news/108215-droit-a-revente-jeux-video-lufc-vise-deja-dautres-plateformes.htm
Permalink
Les liens Du "Refuser de donner son code de déverrouillage de téléphone en garde à vue n'est pas un délit" | Martin MECHIN sur Twitter

Refuser de donner son code de déverrouillage de téléphone en garde à vue n'est pas un délit contrairement à ce que prétendent les policiers face aux gardés à vue.
La Cour d'appel de Paris I'a confirmé dans un arrêt de principe du 16 avril 2019 (merci @MeKarimLahouazi)
1/5
Permalink

Les liens Du Danemark : la géolocalisation à l'origine de milliers d'erreurs judiciaires ? | Le Point

Selon le quotidien américain, deux failles informatiques ont conduit à une erreur d'interprétation dans la géolocalisation des téléphones portables des personnes jugées.
Dans un premier temps, le logiciel qui convertit, pour les policiers, les données fournies par les opérateurs présentait une mauvaise configuration. Sur 75 affaires jugées en 2017 et 2019, 24 cas présentent des erreurs de conversion entre la donnée brute et la donnée convertie pour les autorités.
Comme le précise le quotidien new-yorkais, 13 jugements seraient directement impactés par cette faille.
Les autorités danoises s'inquiètent également d'une deuxième faille, qui a rattaché les données de certains téléphones à de mauvaises antennes-relais, pouvant ainsi fausser la localisation de ces appareils.
[...]
Elle estime par ailleurs « hautement probable » que ces failles concernent d'autres pays, puisque de nombreuses polices utilisent régulièrement ces données.
Permalink

Shaarli de Riduidel Martin MECHIN on Twitter: "Refuser de donner son code de déverrouillage de téléphone en garde à vue n'est pas un délit contrairement à ce que prétendent les policiers face aux gardés à vue. La Cour d'appel de Paris I'a confirmé dans un arrêt de principe d
Retenez ça : la police ne peut pas vous arrêter pour ne pas avoir donné votre code de déblocage de téléphone portable ...
Permalink
Bill2's Links Arrêt cardiaque d'un salarié après une relation sexuelle requalifié en accident du travail
La justice et ses mystères ...

Lors d'un déplacement professionnel, un homme se trouve un coup d'un soir, et décède d'un arrêt cardiaque.

Et bien ... c'est considéré comme un accident du travail !

Enfin ... dans ce cas précis, si j'ai bien compris car les horaires de travail réels n'étaient pas précisés pour ce déplacement.
Du coup, "tout" le déplacement devient professionnel, mêmes lors des sorties resto, bar, etc.

Bon à savoir ;)

Arrêt complet de la cour d'Appel : https://www.linkedin.com/pulse/arr%C3%AAt-cardiaque-dun-salari%C3%A9-apr%C3%A8s-une-relation-sexuelle-sarah-balluet?trk=portfolio_article-card_title
(Permalink)
Nekoblog.org :: Marque-pages Hautes-Alpes | Génération identitaire : condamnés à six mois ferme pour avoir tenté de bloquer la frontière

Permalink
Liens vrac de Galsungen Danemark : la géolocalisation à l'origine de milliers d'erreurs judiciaires ?
oh les belles années qu'on s'est préparé -_-
(Permalink)
Liens Ecyseo ?Heintol Kien? sur Twitter : "La pensée du jour d’un ami juriste « Le code pénal est ce qui empêche les pauvres de voler les riches et le code civil ce qui permet aux riches de voler les pauvres »Rien à ajouter." - Le Hollandais Volant

Rien à ajouter.
Permalink

Vinc3r's links En prison depuis quatre mois. Son crime ? Être anarchiste
tout bonnement hallucinant.
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Jean-Yves Moyart on Twitter: "Les stats' de la honte - avec notamment 29% de détenus "prévenus"... En France, le 1er avril 2019, près d'un tiers des gens incarcérés n'avait pas été jugé. Vingt-et-un mille personnes...… https://t.co/UxtWRtyiLy"
Vous imaginez ? presqu'un tiers des gens en prison **attendent** leur jugement. Donner des moyens à la justice (plutôt que des LBD à la police), ce serait bien, non ?
Permalink
Shaarli de Riduidel Jessica McKellar on Twitter: "Actions as employers: HIRE PEOPLE WITH RECORDS. Especially people with felony convictions, including for violent crimes. Most time served in prisons is for violent crimes. Meaningful decarceration requires confronting that re
OUI ! La seule façon d'éviter la reproduction de la criminalité, c'est de ne pas ostraciser (à défaut de pardonner) les coupables qui, rappelons-le, ont purgé leur peine. Et ne aps ostraciser, c'est aussi embaucher.
Permalink
Shaarli de Riduidel Eva Infeld on Twitter: "Meanwhile in Poland, 52 year old Ela Podleśna was just arrested for making this image. Let's spread it.… "
De la censure religieuse ? En Europe ? En 2019 ? C'est possible. Et comme d'habitude, c'est idiot.
Permalink
Shaarli de Riduidel Vous reprendrez bien encore un doigt de garde à vue? | Le Club de Mediapart
Une tribune au vitriol sur l'arrestation de Gaspard Glanz.
Permalink
Shaarli de Riduidel Vincent Ollivier on Twitter: "En cette veille de 1er mai, gardez à l’esprit, vous qui serez, peut être, demain, placés en garde à vue, de ne pas oublier de demander à contacter un proche, à être examinés par un médecin, à voir un avocat, et d’une manière
Je note que de plus en plus d'avocats rappellent aux manifestants leurs droits (et en particulier le droit au silence) les jours de manifestation. C'est bien ... mais aussi dramatiquement inquiétant
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Un « gilet jaune » condamné à huit mois de prison avec sursis pour avoir crié « suicidez-vous » à des policiers
**CW : suicide, mort**

> Ce cuisinier au chômage devra également accomplir 180 heures de travail d’intérêt général, avec obligation de trouver un travail et de verser 500 euros à chacun des deux policiers qui ont porté plainte au titre du préjudice moral.

8 mois de prison avec sursis, plus des TIG et 1000€ de dommages et intérêts, c'est une peine très lourde au vu du profil du type, et qui ressemble plus à une opération médiatique qu'à de la justice. Je note au passage que condamner un chômeur à "obligation de trouver un travail", ça en dit long sur notre société. Même s'il lui suffira de traverser la rue pour en trouver du travail, tout le monde sait ça.

Crier à des policiers de se suicider, **comme à n'importe qui d'autre**, je souligne à dessein, c'est immonde, c'est dégueulasse. Mais on voit bien qu'il n'y a pas de motif légal à ces poursuites : il a été condamné pour outrage. Pas pour incitation à la haine, au meurtre, ou au suicide. Non : outrage. Ce qui veut tout dire. Quand tu ne sais pas pour quel motif poursuivre quelqu'un, mais que tu veux lui faire payer quelque chose, outrage. Le juge te suivra de toute façon.

C'est non seulement une façon supplémentaire de faire des représailles envers les manifestants (le moindre slogan un peu osé, hop, outrage ; [un doigt d'honneur, 48 heures au gnouf][1]), mais en plus, ça donne l'impression que ce type paie pour l'incurie de l’État. 28 policiers se sont suicidés depuis le début de l'année. 7 chaque mois. Presque 2 par semaine. C'est énorme. Vous imaginez une entreprise avec un tel rythme de suicides ? (coucou France Telecom) On pointerait du doigt, à juste titre, les méthodes des dirigeants, l'organisation du travail, le management toxique, que sais-je, sans doute l'inadéquation des moyens mis en œuvre avec les missions demandées, voire le conflit moral vécu par les suicidaires lors de leur passage à l'acte, entre leurs valeurs personnelles et les actes qu'on leur impose de commettre.

Vous voyez, on pourrait se poser plein de questions.

L’État n'a pas l'air de s'en poser beaucoup, préférant condamner un cuisinier au chômage, rendu, aux yeux des médias, quasiment responsables de la mort des agents publics. Beau tour de passe-passe.

[1]: https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/glanz-le-doigt-dhonneur-de-la-justice
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Arié Alimi Avocats on Twitter: "C'est encore pire que ce que nous pensions. Nous demandons la suppression immédiate des données personnelles des blessés pendant le manifestations gilets jaune. Le fichier si-vic a été utilise illégalement #sivic @MartinHir
La gravité des faits m'oblige à la prudence (parce qu'il s'agit d'un avocat). Si c'est vrai ... Mon Dieu que c'est grave.
Permalink
Shaarli de Riduidel Parking Enforcers Who Chalk Tires Violate The Constitution, Court Rules : NPR
Cette vision de la propriété privée comme limite indépassable me paraît ... déraisonnable, pour rester poli.
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs La Californie n’exécutera plus les condamnés à mort
> "L’application de la peine capitale dans notre pays est, à tous égards, un échec. Ce système est source de discrimination pour les prévenus souffrant de troubles mentaux, les personnes de couleur et ceux qui ne peuvent se payer un avocat coûteux. La peine de mort n’améliore pas la sûreté de la population et n’a rien de dissuasif. C’est gaspiller des milliards de dollars d’impôts.”

> La Californie a exécuté 13 personnes depuis 1976, mais aucune depuis 2006, rappelle le quotidien de la côte Ouest, en raison notamment de plusieurs plaintes portant sur la méthode d’injection létale. Mais redoutant que ces procédures judiciaires aboutissent durant son mandat, le gouverneur démocrate a préféré prendre les devants.

Un de plus ! Cool !
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Caroline De Haas on Twitter: "Y a un mec qui vient de supprimer un tweet avec une insulte publique sexiste parce que je lui ai rappelé que le tarif c'est 1 an de prison. J'ai vérifié 3 fois parce que je n'y croyais pas. ? Je vais garder ce truc a proximit
Ce petit badge facilite effectivement la discussion avec les andouilles qui croient qu'"internet est un lieu de non-droit"
Permalink
Les liens Du Révélations sur l'homme qui a déplacé le coffre-fort d'Alexandre Benalla | Libération
Shaarli de Riduidel Alec ن Archambault on Twitter: "1 - en 2004 le législateur a fait en sorte qu’il n’y ait pas d’anonymat. 2 - si on cessait le concours Lépine de la loi d’émotion indexée sur les TT des réseaux sociaux pour s’attaquer enfin aux vraies causes de ce sentimen
Il est clair qu'il y a en France une volonté des pouvoirs publics de faire taire la Justice. Est-ce lié au traditionnel respect des lois dont font preuve les élus ?
Permalink
Shaarli de Riduidel Legalis | L’actualité du droit des nouvelles technologies | Le PDG de Linagora condamné pour diffamation envers Blue Mind
Je ne suis pas impartial dans ce cas.
Mais ce genre de jugement satisfait sans doute une bonne partie des salariés et anciens salariés de Linagora ...
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Affaire Benalla : Mediapart s'oppose à une tentative de perquisition dans ses locaux
> "Cette enquête, qui vise les enregistrements révélés par Mediapart, est susceptible d'atteindre le secret des sources de notre journal. C'est pourquoi nous avons refusé cette perquisition, comme la loi nous y autorise", a précisé à franceinfo Fabrice Arfi, un des journalistes de Mediapart. C'est "un acte inédit - et particulièrement grave - dans l'histoire de Mediapart. Articles à venir", poursuit le média sur son compte Twitter.

Secret des quoi déjà ? Une presse libre et indépend, zut, comment on dit ?
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Steve Stewart-Williams on Twitter: "John Adams on the presumption of innocence… "
Je n'ai jamais compris aussi clairement l'importance de la présomption d'innocence que dans cette citation
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Le projet de loi justice, une bombe antidémocratique - Libération
> Le 15 janvier, les avocats, rejoints par l’ensemble des professionnels du domaine, ont de nouveau manifesté contre le projet de loi réformant la justice adopté en première lecture à l’Assemblée nationale. Loin d’être un combat corporatiste, cette manifestation, comme tant d’autres, permet de faire entendre des voix qui n’ont pas été écoutées dans le cadre d‘une réforme qui vient une fois de plus ébranler notre pacte social.

> Ce droit de manifester, garanti dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, subit pourtant depuis de nombreuses années des attaques régulières des pouvoirs publics. En rétablissant une loi anticasseurs datant de 1970, le gouvernement actuel contribue à une longue liste d’atteintes que l’on considère, à juste titre, comme l’une des garanties fondamentales des libertés publiques. Ainsi,

> - la loi du 2 mars 2010 renforçant la lutte contre les violences de groupe permet aujourd’hui les interventions préventives et les placements en garde à vue des manifestants à l’occasion des différents actes qui rythment nos samedis depuis dix semaines ;

> - La loi renseignement du 24 juillet 2015 étend la collecte des données non seulement aux affaires de terrorisme et de criminalité organisée, mais également aux « violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publique », donc potentiellement à de simples manifestations ;

> - La loi relative à la sécurité publique du 28 février 2017 renforce les pouvoirs des forces de l’ordre notamment en aggravant les sanctions pour les faits de rébellion ou de refus d’obtempérer.

> - Ces réformes permettent de confondre militants, manifestants, casseurs, criminels, terroristes, et d’utiliser les moyens d’enquête et d’investigation les plus intrusifs : c’est par ces atteintes aux libertés individuelles que les pouvoirs publics répriment aujourd’hui le mouvement social.

> - L’état d’urgence dans la loi ordinaire

> -  Il en est de même des lois de juin 2016 et d’octobre 2017 qui intègrent les principales dispositions de l’état d’urgence dans la loi ordinaire, qui donnent lieu à des assignations à résidence, des perquisitions sous l’autorité administrative et non plus judiciaire, ce y compris pour des militants sans aucun lien avec le terrorisme pour peu que le ministre de l’Intérieur estime qu’il « existe des raisons sérieuses de penser que le comportement d’un individu constitue une menace d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre public ».

> Autrement dit : ces réformes sont autant de manières de **rendre inopérants les garde-fous imposés à l’exercice d’un pouvoir qui depuis dix semaines semble plus enclin à répondre de manière guerrière plutôt que politique aux revendications du peuple**. Peut-on en effet encore dire que les récents blessés à l’occasion de l’usage d’armes par les forces de l’ordre ont eu droit à une réponse proportionnée, principe de base de notre justice, à leur présence sur les lieux ?

> Alors que les luttes sociales et politiques convergent, il est urgent que l’opinion publique mesure ce que cette énième réforme de la justice a d’attentatoire aux libertés publiques, et en quoi elle nous concerne tous, justiciables, avocats mais surtout citoyens, **car nous sommes tous susceptibles un jour de répondre de nos actes devant des juges** :

> - **Les écoutes téléphoniques et les mesures de géolocalisation seront désormais possibles pour la plupart des délits** ;

> - Ces mesures pourront désormais être prises sous la seule autorisation du procureur de la République en cas d’urgence ;

> - **Les techniques spéciales d’enquêtes pour la plupart des délits seront généralisées et étendues, alors qu’elles étaient jusque-là réservées aux menaces terroristes ou à la criminalité organisée** ;

> - Le gardé à vue ne sera présenté que de manière facultative au procureur de la République lors de la prolongation de la garde à vue ;

> - **La notification des droits du gardé à vue se fera sous forme d’enregistrement sonore** et non plus par écrit, rendant la vérification des formalités essentielles de privation de liberté difficiles ;

> - Une Cour criminelle départementale sera créée pour juger principalement des viols, **ce qui tend à considérer le viol comme un crime de seconde zone**, en contradiction avec la prétendue sensibilisation du gouvernement sur les atteintes faites aux femmes ;

> - Il pourra être imposé aux victimes de déposer leur plainte de manière électronique, les privant ainsi de l’accueil humain, accroissant les possibilités de détresse et de solitude.

> Ces principales mesures qui concernent le domaine pénal ne sont pas les seules à être critiquées par les professionnels de la justice et du droit, puisque le gouvernement s’est également attaché à modifier les conditions d’accès à la procédure civile, la rendant :

> – plus coûteuse : recours obligatoire à des mesures préalables de médiations payantes pour les « petits litiges » ;

> – plus lointaine : la fusion des tribunaux d’instance et des tribunaux de grande instance ;

> – moins humaine : les décisions pour les injonctions de payer seront rendues par des algorithmes.

> Le gouvernement actuel, qui prétend tenir sa légitimité d’une défense de la démocratie, participe à déconstruire l’un de ses piliers historiques. A l’heure où les citoyens veulent agir, redevenir maîtres de leur destin, lutter contre les injustices sociales et s’emparer d’une démocratie qui, par un paradoxe fou, ne leur appartient plus, ils doivent prendre la mesure de ces nouvelles régressions des droits et des libertés pour défendre l’un des biens les plus précieux de notre démocratie : la justice !
(Permalink)
OpenNews Novaseo / Altanova SEO : avis étonnamment similaires
Si vous cherchez des illustrations sur l'industrie des faux commentaires...
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs France Justice Injustice Vol Prison discrimination_sociale violence_sociale pauvreté…
"Justice"

Prenez le temps de parcourir la page.
(Permalink)
OpenNews Attaquons l'État en Justice ! L’AFFAIRE DU SIÈCLE !
«Quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits.»
-> https://laffairedusiecle.net/
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Florence Mehrez on Twitter: "(DERNIÈRE MINUTE) Dans un jugement du 13 décembre, le conseil de prud'hommes de Troyes censure le barème d'indemnités des ordonnances Macron"
C'est une très bonne nouvelle ! Bravo à ces juges (qui, dois-je le rappeler, ne sont pas des professionnels de la loi)
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Note: Projet de loi justice
> Le projet de loi Justice a été adopté par l’assemblée cette nuit par deux voix d’avance : Votants 177, exprimés 171, majorité absolue 86. Pour 88, contre 83.
> Deux voix pour supprimer le tribunal d’instance comme juridiction à part entière, pour supprimer le jury dans la majorité des affaires criminelles, pour faire du directeur de la CAF le juge des pensions alimentaires.

Le démantèlement continue.
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Pour un retour à la sécurité, la salubrité et la tranquillité publiques
Autrement dit, nous sommes maintenant dans un état policier avéré.
Permalink
Shaarli de Riduidel (1) Bure : le zèle nucléaire de la justice - Libération
Tiens, c'est marrant, la première utilisation massive des textes légaux d'exception ne concernent pas des terroristes ... mais des opposants politiques. Je trouve la maigreur du butin, eu égard aux moyens, significative.
Permalink
Shaarli de Riduidel Antiterrorisme en France : une punition sans procès - Amnesty International France
L'état d'urgence permanent n'est pas une honte, c'est une espèce de gangrène facsistoïde insidieuse, qui sera évidement utilisé à fond lorsque le gouvernement deviendra moins démocratique.
Permalink
Bill2's Links Procès de l'intelligence artificielle à la Cour d'appel de Paris - Benjamin Bayart - La Quadrature du Net
Benjamin Bayart est appelé comme témoin dans un (faux) procès de l'intelligence artificielle à la Cour d'appel de Paris sur un cas de véhicule autonome, dans le contexte de la Nuit du Droit : https://www.lanuitdudroit.fr/evenements/cour-dappel-de-paris/

La vidéo complète (3h52) se retrouve ici : https://www.facebook.com/acteurspublics/videos/718925621808946/


Le discours "informatique" est très intéressant, car ne se limitant pas à ce domaine, en revenant aux "sources" de l'IA (source dans le sens génèse), en faisant des analogies avec le monde vivant, et en laissant répondre la justice après avoir montré le "ridicule" du procès de l'IA en tant qu'entité.
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Ms. Entropy / سيدة الفتنة on Twitter: "I may be an expert in ISIS propaganda, but let me just tell you a bit of personal history, because I literally grew up in it. But I wasn’t born in Iraq. I was born in Wichita, Kansas - and I grew up at the height, an
Ce thread twitter fait authentiquement froid dans le dos
Permalink
kalvn's links [infokiosques.net] - Manuel de survie en garde à vue

Sous le coude.
Permalink

kalvn's links [infokiosques.net] - Manuel de survie en garde à vue

Sous le coude.
Permalink

OpenNews Ventes one-shot : la Sarl COMETlK déboutée par la Cour de Cassation
legalis.net/actualite/droit-de-retraction-dun-professionnel-sur-un-contrat-de-creation-dun-site-internet/
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs Nouveau spin-off de l'affaire Benalla
> Les questions ne pouvant donc porter sur d’éventuels méfaits imputés, elles sont d’ordre politique et contextuel : êtes vous membre d’un parti ? Comment avez-vous appris la tenue de cet apéro sur la place de la Contrescarpe ? **Consultez vous le site Paris-luttes.info ?** Vous êtes-vous retrouvés malgré vous dans un groupe de type « Black Bloc » ?

> Après avoir été retenus une dizaine d’heures contre leur gré, les deux victimes de Benalla se retrouvent convoquées pour un futur procès. La vingtaine d’autres gardés à vue est relâchée presque sans poursuite. Presque car ceux qui ont refusé de se soumettre à un prélèvement ADN devront malgré tout en répondre devant tribunal. Le journaliste et photographe Alexis Kraland qui avait eu la mauvaise idée de venir en possession de son téléphone est aussi poursuivi pour avoir refusé d’en donner le code secret [1]. Son téléphone a été saisi et placé sous scellé.

Purée, ça fout vraiment la trouille. Vous croyez encore que nous vivons dans un régime démocratique dans de telles conditions ?
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Amnesty France on Twitter: "Dans ce tweet il dénonce l'expulsion des migrants de Calais de façon ironique avec une photo de deux policiers. Il a été condamné à payer 500€ de dommages et intérêts et une amende de 1 500€ avec cinq ans de sursis.… https://t.
Vive la france de la liberté d'expression #ohwait
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Récit de 21 heures de garde à vue pour collage d'autocollants sur la Société générale - Basta !
Un texte édifiant.

> L’objectif de la campagne : dénoncer le fait que, dix ans après la crise financière, rien n’a été fait pour limiter, contrôler, encadrer le pouvoir nocif de la finance. En 2018, les plus grandes banques continuent de spéculer sur des produits dérivés extrêmement dangereux, elles investissent massivement dans des projets de soutien aux énergies fossiles, elles ouvrent toujours plus de sociétés offshores dans les paradis fiscaux pour permettre aux plus riches d’échapper à l’impôt.

[...]

> Après 15 heures pour certains, 17 heures pour d’autres, 21 heures pour le dernier, les huit dangereux colleurs d’autocollants sont relâchés et écopent d’un « rappel à la loi ». Après avoir mobilisé plus de 30 fonctionnaires de police, quatre véhicules, des heures de travail, deux commissariats, deux magistrats, nous sommes ressortis libres.

Et encore, comme le souligne l'auteur, il est "blanc, éduqué, disposant de moyens financiers, connaissant — plus ou moins — ses droits, parlant et comprenant parfaitement la langue française, pouvant compter sur des réseaux de soutiens" et appelle à se mobiliser pour "celles et ceux qui se retrouvent dans cette même situation mais ne bénéficient absolument pas des mêmes égards que nous."

[...]

> Une chose est sûre, messieurs Oudéa (PDG de la Société générale qui a menti devant une commission d’enquête du Sénat sur l’activité de la banque au Panama), Jean-Laurent Bonnafé (PDG de la BNP Paribas, banque championne de l’évasion fiscale en France), Philippe Brassac (PDG du Crédit agricole, et spécialiste du « greenwashing ») et John M. Flint (PDG d’HSBC banque impliquée auprès du narcotrafic mexicain et qui prévoit de transférer son siège mondial à Paris grâce aux multiples invitations et tentatives d’attrait d’Emmanuel Macron), ont tous probablement passé une nuit agréable jeudi 13 septembre. Une nuit où il n’a pas été question pour eux de remettre en cause leurs pratiques irresponsables, tant sur l’évasion fiscale massive, que sur les investissements dans les énergies fossiles. Ces pratiques immorales, aux conséquences sociales et écologiques désastreuses, sont rendues possibles grâce à la complaisance de nos gouvernants et en premier lieu celle de leur semblable : Emmanuel Macron.
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs Marine Le Pen va devoir subir une expertise psychiatrique
> La présidente du Rassemblement national (ex-FN) Marine Le Pen s'est fortement indignée ce jeudi 20 septembre de devoir subir une expertise psychiatrique après avoir publié sur Twitter des photos des exactions de Daech.

[...]

> Dans le cadre de "délits de fabrication, de transport, de diffusion ou de commerce de message violent ou pornographique susceptible d'être vu ou perçu par un mineur", le code de procédure pénale rend obligatoire et automatique le recours à une expertise psychiatrique.

> "C'est relativement fréquent pour évaluer le degré de responsabilité, et parfois de dangerosité, de personnes fragiles qui publient des images sur Internet sans forcément se rendre compte des répercussions de leurs actes", explique Me Juliette Daudé, avocate au Barreau de Paris.

C'est marrant hein, toutes ces procédures exorbitantes du droit commun, un peu limites, invasives et tout, qu'ils ont d'ailleurs toutes adoptées, une main sur le bouton de vote et l'autre sur le cœur, en chantant la Marseillaise : quand elles s'appliquent au tout venant, les femmes et hommes politiques, surtout les très très à droite mais pas que, trouvent ça très bien, pour "défendre les valeurs de la République menacées par la violence d'un terrorisme aveugle déjà à nos portes", alors que les bégonias sont à nos fenêtres, oserai-je ajouter.

Mais quand ça les concerne EUX, c'est fou, ça devient tout de suite une autre histoire, un truc "hallucinant", "soviétique", qui "fait peur". Ben oui m'dame, nous, il y a longtemps que ça nous fait peur vos conneries.

Je ne voudrais pas donner l'impression, en écrivant ceci, d'assimiler MLP au commun des hommes et femmes politique. Sa diffusion des images d'exécutions par Daech était bien dégueulasse (d'autant qu'elle avait retiré après coup la photo d'un journaliste blanc assassiné, les autres, les basanés, on peut bien les contempler en train de cramer, hein) ; j'en avais parlé à l'époque. Il est donc normal que la procédure s'applique avec toute la rigueur due à la loi. Mais je ne peux m'empêcher d'extrapoler son attitude à celle qui aurait été tenue par n'importe quel autre membre du personnel politique pris la main dans le pot de confiture (bien cracra la confiture en l'espèce).

Sinon, ce titre va me faire ma journée ^^
(Permalink)
kalvn's links June Law on Twitter: "Cher juré,Un jour, si vous êtes inscrit sur les listes électorales de votre commune, vous recevrez peut-être un courrier de la mairie vous indiquant que vous avez été tiré au sort pour être juré d’assises.1/… https://t.co/4vYQkkxUWR"

Sous le coude.
Permalink

kalvn's links June Law on Twitter: "Cher juré,Un jour, si vous êtes inscrit sur les listes électorales de votre commune, vous recevrez peut-être un courrier de la mairie vous indiquant que vous avez été tiré au sort pour être juré d’assises.1/… https://t.co/4vYQkkxUWR"

Sous le coude.
Permalink

Shaarli de Riduidel Les 400 culs - Peut-on encore draguer au travail ? - Libération.fr
C'est à la fois déprimant et normal : le droit français punit difficilement le harcèlement au travail, parce qu'il s'agit plus d'interprétation que de faits, ET que le consentement arrive souvent à un moment.
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Cher juré - Liens en vrac de sebsauvage
> ce qui vous arrivera sûrement au moins une fois dans votre vie

Hmmm... Statistiquement improbable, non ?
Thread intéressant ceci dit.
> mais je sais qu’à présent, vous avez compris que juger un homme, c’est moins facile en vrai que le cul posé sur un canapé devant BFMTV
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Retour sur le droit à l’image des policiers – Droit et Photographie
Il faut le dire, le répéter, le marteler : les policiers n'ont pas accès (sauf conditions précises) un droit à la non-image. Autrement dit, vous avez le droit de les filmer en action (et je pense de plus en plus que c'est notre devoir à tous)
Permalink
Liens en bazar « Il vous harcèle ?! Mais quelle outrecuidance ! » – Épris de justice | Chroniques judiciaires
*facepalm*

Comme disait Michel Audiard : "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."
(Permalink)
Nekoblog.org :: Marque-pages Deux ans après la mort d’Adama Traoré, l’enquête est toujours enlisée

Permalink
Shaarli de Riduidel Migrants : le Conseil constitutionnel abolit le «délit de solidarité»
Enfin une décision sage ! Par contre, la lecture des commentaires me rappelle à quel point les lecteurs du Figaro sont à vomir ...
Permalink
Pas de pierre, pas de palais... Pas de palais... Pas de palais ! Hong Kiltong : l'histoire du Robin des bois coréen - Comixtrip
"Etonnament, Les aventures de Hong Kiltong n’est pas qu’une simple fable populaire puisque les propos du fils du ministre sont résolument actuels. Les voleurs s’attaquent aux plus puissants les faisant vaciller. Mieux, le jeune garçon imagine un monde où les habitants vivraient libres et égaux, en harmonie complète avec la nature."

Véritable Robin des bois coréen, Hong Kiltong vole aux riches pour donner aux pauvres. Premier roman écrit avec l'alphabet coréen au XVIIe siècle, l'histoire de Hong Kiltong est adaptée en bande dessinée par Yoon-Sun Park. Une petite pépite !
(Permalink)
Les liens Du « S’il y avait des preuves du viol, pourquoi n’avez-vous pas porté plainte ? »… " | 殺 ???????????????????????? 武 sur Twitter
Bill2's Links 殺 ???????????????????????? 武 sur Twitter : "« S’il y avait des preuves du viol, pourquoi n’avez-vous pas porté plainte ? »… "
"Franchement, vous ne nous facilitez pas le travail".

On entend souvent : "elle n'avait qu'à se débattre" ou se genre de connerie.
La réalité est tout autre.
Effectivement, belle scène.
(Permalink)
OpenNews États-Unis. Trump affirme son « droit absolu » à se gracier lui-même - Monde - LeTelegramme.fr
...
via https://shaar.libox.fr/?q0tReg
(Permalink)
Les liens Du Le code, la loi, la start-up nation et le business-model de mes burnes. | affordance.info

Non, ce genre de déclaration c'est dangereux parce que c'est une parole politique. Et que cette parole politique nous prépare à un nouvel épisode d'inversion de la hiérarchie des normes, autre figure bien connue de la Macronie (souvenez-vous de la Loi Travail).
[...]
Mais là c'est la première fois qu'une parole politique dit et assume l'intérêt supérieur du Business Model sur la loi et les règlements.
Permalink

Choses partagées Tor exit node admin acquitted of aiding terrorism – Naked Security
Les liens Du "Le niveau de déconnexion de ces gens me stupéfie chaque jour un peu plus"  | Guillaume Blardone sur Twitter

Justifier des factures ? C'est évidement le cas pour toutes les factures que l'on se fait rembourser en entreprise.
Permalink

Les liens Du A propos des gardes à vus suite au lycée Arago | Maitre Eolas sur Twitter

Petite retranscription :

Adoncques les lycéens sont déférés pour participation à un attroupement et intrusion dans un établissement scolaire. Passons rapidement sur la première infraction, elle est très difficile à établir si le prévenu a gardé le silence en garde à vue. Je suis très sérieux.
Reste intrusion dans un établissement d'enseignement. Kézakode koikaisse que ce délit ? Ah, voilà une belle histoire.
Ce délit a été créé en 2010 par une proposition de loi (donc initiative parlementaire) de (roulement de tambour) M. Estrosi. Bon, je doute qu'il en ait rédigé une phrase, ça puait le texte gouvernemental porté par un parlementaire , ça évite le Conseil d'Etat et l'étude d'impact.
Tout projet de loi (initiative gouvernementale) ou proposition de loi (initiative d'un parlementaire) doit comporter un exposé des motifs, qui en gros dit "voilà pourquoi il faut légiférer, et voilà ce que dit cette loi".
Et en l'occurrence, cet exposé des motifs devient, avec le recul, très intéressant. Le voici. : http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion1641.asp
Ainsi donc qu'y lit-on ? Qu'il s'agit de lutter contre le phénomène grandissant des bandes violentes. (fear) Bon on était en 2010, à l'époque, on n'avait que ça et les anarcho-autonomes pour faire trembler la ménagère.
Depuis, on a les terroristes pour faire passer les textes sécuritaires, ça va bien mieux.
Bref, à l'époque, les bandes de barbaresques envahissaient nos lycées pour y bolosser nos têtes blondes. Lisez le texte. Il ne le dit jamais expressément, mais ça transpire, ça suite : ces bandes sont basanées et viennent des banlieues.
Et on crée un délit qui consiste à pénétrer dans un lycée dont on n'est pas élève ou prof. pour protéger nos enfants. Notre jeunesse. Nos lycéens.
Et quelle surprise (non) : 8 ans après, ce texte, qui a tranquillement roupillé pendant des années parce que les fameuses bandes de pillards mauresques se sont révélés moins partout que prévu, on nous le ressort pour… poursuivre des lycéens qui manifestaient contre une réforme.
Qu'il y ait eu des dégats, je n'en doute pas. Que des malhonnêtes aient profité de la foule pour casser ou dérober, je veux bien le croire. Mais de là à dire que TOUS les manifestants étaient une bande violente, c'est clairement détourner le texte de son objet initial.
Et vous savez quoi ? C'est légal. Car l'exposé des motifs, c'est du vent. Ca a autant de valeur qu'une promesse électorale ou qu'un million de bolivars vénézuéliens. Rien. Zib. Keud.
Ce qui compte, c'est ce que dit la loi. Et oui, la loi sanctionne quiconque entre dans un lycée sans être élève ou prof. On vous a vendu un texte pour défendre vos enfants, on l'utilise pour poursuivre pénalement vos enfants, pour les ficher, pour les priver de liberté 48h.
Et ça vaut pour TOUS LES TEXTES. Y compris ceux que depuis 2012 on vous vend au nom de la lutte contre le terrorisme. Regardez le texte sur l'accès aux téléphone chiffrés. Voté par une loi antiterroriste, jamais utilisée dans un dossier terroriste, on le sort pour du droit commun
Maintenant, réfléchissez à cela : on a sorti le droit de l'état d'urgence pour le placer dans le droit commun. Ces mesures sont applicables même en dehors des cas de terrorisme. Vous vous sentez toujours à l'abri sous prétexte que vous n'avez rien à vous reprocher? Vous avez tort
Désormais, vous ne pouvez vous sentir à l'abri que si le gouvernement n'a rien à vous reprocher. Vous comprenez pourquoi les avocats gueulaient, à l'époque. Mais on nous a traité de droitdelhommistes angéliques et c'est passé.
Bon appétit, chers compatriotes. Dégustez bien la soupe amère que vous avez laissé concocter. Et le jour où ce sera votre tour, gardez le silence. Vous l'avez fort bien fait jusqu'ici.
Permalink

Shaarli de Riduidel Maître Eolas on Twitter: "Et ça vaut pour TOUS LES TEXTES. Y compris ceux que depuis 2012 on vous vend au nom de la lutte contre le terrorisme. Regardez le texte sur l'accès aux téléphone chiffrés. Voté par une loi antiterroriste, jamais utilisée
Chaque fois il frappe juste, et chaque fois ça me terrifie un peu plus sur l'état de nos lois.
Permalink
Shaarli de Riduidel David S. Joachim on Twitter: "Breaking -->>> *TRUMP CAN'T BLOCK USERS FROM HIS TWITTER FEED, JUDGE RULES *TRUMP'S FEED IS A 'PUBLIC FORUM,' FEDERAL JUDGE IN N.Y. SAYS *JUDGE SAYS TRUMP BLOCKING USERS VIOLATES FIRST AMENDMENT @BobVanVoris"
Ohlala, ça va loin là
Permalink
Shaarli de Riduidel OIP on Twitter: "Eymeric ne paye pas ses billets de trains. Il est condamné à 3 mois de prison, et envoyé à Fleury-Mérogis #çavautpaslapeine Un mois plus tard, sa mère apprend qu'il s'est pendu. "Je vous ai donné mon enfant en bonne santé, que s'
Je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec nos politiciens qui, eux non plus, ne payent pas le train, eux aussi, se font condamner, mais ne se suicident pas en prison (parce qu'ils n'y vont pas)
Permalink
Red Beard Fraude fiscale: Jérôme Cahuzac condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis
'L’ancien ministre, qui avait reconnu en 2013 avoir un compte caché, ne bénéficiera pas d’une remise de peine automatique; la décision appartiendra au juge d’application des peines.'
Encore un cadeau fait aux politiques en délicatesse avec la justice?
Direct link
Les liens Du «Exit tax» : Macron fait une fleur (de plus) aux très riches | Libération

Et un petit cadeau de seulement 800 millions d'euros par ans aux plus riches
Permalink

Fou à lier Malopedia sur Twitter : "Si j'ai pas mal placé une virgule, milliers d'euros dépensés par étudiant :ENS Ulm : 109.6ENS Cachan : 81.7ENA : 133.3Sciences Po Paris : 14HEC : 31.8X : 34.5Univ Paris 1 : 5.2ENS Lyon : 45.9Lyon 2 : 4.6"

Sur les budgets consacrés aux étudiants selon leur école de formation (attention, ça fait mal) :
Si j'ai pas mal placé une virgule, milliers d'euros dépensés par étudiant :

  • ENS Ulm : 109.6
  • ENS Cachan : 81.7
  • ENA : 133.3
  • Sciences Po Paris : 14
  • HEC : 31.8
  • X : 34.5
  • Univ Paris 1 : 5.2
  • ENS Lyon : 45.9
  • Lyon 2 : 4.6

Et la réponse à quelques (mauvais) arguments : https://twitter.com/malopedia/status/952607953705684993
Permalien

OpenNews GAFAM - Action de groupe contre les GAFAM
via http://bookmarks.ecyseo.net/?5sK3Ng
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs Tarnac : dix ans après, Julien Coupat et Yildune Lévy relaxés - Libération
> Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé une relaxe quasi générale dans l’affaire dite de Tarnac.

Jour de fête.
(Permalink)
Les liens Du Guillaume #Peltier (député LR) évoquant 'la justice sociale' | France Inter
  • G.Peltier : «Il faut supprimer les billets gratuits des cheminots !»
  • Un auditeur : «En tant que député, vous avez aussi des billets gratuits »
  • G.Peltier : «Ne cédons pas à la démagogie...»
    Permalink
yakmoijebrille (2) Qu'est ce qu'un Juge d'Instruction ?! BRICKSFILM lego! - YouTube
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs Attentats dans l'Aude : une enquête pour "apologie du terrorisme" ouverte après qu'une militante végane s'est réjouie de la mort du boucher du Super U - Riff's Links - yakmoijebrille - Les liens du Lapin Masqué
Autant la vegane que l'ex FI (merci LLM pour le lien : https://www.20minutes.fr/politique/2244499-20180327-ex-candidat-france-insoumise-salue-mort-arnaud-beltrame-tweets-interpelle), c'est vraiment n'importe quoi.

"Apologie du terrorisme", en cette fin de décennie, c'est comme "pédophile" jusqu'à Outreau environ : l'arme absolue pour tuer judiciairement quelqu'un. Je croyais que ça se calmerait après la frénésie de début 2015 (où les condamnations pleuvaient, et souvent pour pas grand chose), j'avais tort.

La situation est encore plus grave et pourrie que je ne le pensais.

J'en profite pour lier ce texte de @Triss (Mastodon) :
http://www.zdnet.fr/blogs/zapping-decrypte/le-curieux-glissement-de-la-justice-vers-la-morale-39866172.htm
> Afin d’éviter tout psychodrame inutile, disons d’entrée de jeu que les propos tenus par ces deux personnes sont abjects et cela n’appelle pas à discussion. Pour autant, doit-on systématiquement traîner devant les tribunaux des personnes parce qu’elles disent des âneries, n’engageant qu’elles ? On voit régulièrement fleurir sur les réseaux sociaux, un nombre considérable de propos très malveillants et orduriers, mais tous ne donnent pas lieu à des poursuites, ni même à des suspensions de comptes sur les réseaux sociaux. Si on s’amuse à comparer avec les appels aux meurtres et au harcèlement dont sont victimes certaines femmes, parce que féministes, il y a de quoi s’interroger, surtout quand ces appels se matérialisent par des faits très concrets.
(Permalink)
yakmoijebrille Justice | Roanne: poursuivi pour outrage après avoir fait un doigt d’honneur au radar automatique - Liens en vrac de sebsauvage
Ça ressemble surtout à du mauvais journalisme. Le gars a quand même maquillé sa plaque d'immatriculation et s'est fait flashé par deux radars différents ...
(Permalink)
Shaarli de Riduidel A la Une: haro sur Sarkozy ! - RFI
Au moins, la presse africaine est claire ...
Permalink
yakmoijebrille Nicolas Sarkozy en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de sa campagne 2007 - France 24
\o/
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs "Affaire Théo" : une expertise dédouane la police, décryptage
> En conclusion : avec l’affaire de Sivens et le décès de Rémi Fraisse, nous avions déjà vu que finalement, s’il existe des règles théoriques d’usage des armes (il était question alors d’une grenade offensive) pour les forces de l’ordre, ces règles cèdent en pratique lorsque les conditions idoines n’en sont pas réunies : une grenade ne se jette normalement pas en cloche sans un minimum de visibilité, mais, voyez-vous, il y avait un grillage et il faisait nuit donc ce gendarme n’avait pas vraiment le choix et il convient de l’absoudre. Ici, c’est précisément le même raisonnement que fait sien l’« expert » du Ministère de l’intérieur : le pauvre policier a certes usé d’une « certaine force » et a certes fait un usage du bâton télescopique en estoc ce qui ne paraît tout à fait conforme aux règles classiques, mais il avait affaire à quelqu’un qui se débattait ; donc finalement il conviendra, lui aussi, de l’absoudre. Dans le cas de Rémi Fraisse, les juges, au moins, assumaient totalement ce raisonnement ; ici une étape supplémentaire est franchie : ils demandent tout simplement à un membre du Ministère de l’intérieur de leur dire ce qu’un policier est en droit ou non de se permettre en terme de violence lors d’une opération. En d’autres termes, ils ne font rien moins que déléguer, sans plus aucune recherche d’artifice, leur pouvoir d’appréciation à la Police, et il est difficile de ne pas repenser à cette formule de Michel Foucault selon laquelle les juges « servent au fond à la Police de fonctionner ».

via Riff
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs Cet article fait-il l'apologie du terrorisme ? - L'actu Médias / Net - Télérama.fr
> Seul garde-fou pour les personnes prises dans les rets du ministère de l’Intérieur : une personnalité qualifiée de la CNIL, chargée de contrôler la régularité des coups de sécateur. En l’espèce, Alexandre Linden, conseiller honoraire à la Cour de cassation. Et parfois, le blocage coince.
[...]
> Dans chacun de ces quatre cas, Alexandre Linden déploie le même argumentaire pour contester la mesure de blocage (et saisir le juge administratif) :
“J’observe que [la qualification d’actes de terrorisme] n’est pas retenue par les autorités judiciaires, le parquet antiterroriste de Paris ne s’étant pas saisi [...] Dans ces conditions, je considère que les demandes de retrait et de déréférencement en cause ne sont pas justifiées”.
Qui décide de ce qu’est le terrorisme ?

> Réponse du tac-au-tac de Stéphane Fratacci, directeur de cabinet de Gérard Collomb et ancien de chez Brice Hortefeux, dans un courrier daté du 8 février dernier : la décision administrative n’est pas subordonnée “à une qualification pénale retenue par l’autorité judiciaire”. Selon lui, “les publications incriminées revendiquent bien des actes commis avec l’intention de “troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur”, en l’espèce à l’encontre des forces de sécurité intérieure”. En résumé, le juge judiciaire est prié de rester à l’écart de ce qui ne le regarde pas.

C'est terrifiant : un organe administratif, sans aucun contrôle du juge, que l'on prie d'ailleurs gentiment de regarder ailleurs, bloque n'importe quel site sur sa simple appréciation.

> Ces documents, obtenus par Julien Rabier, alias Taziden, fournisseur d’accès associatif et militant des libertés numériques, montrent bien l’opacité de cet itinéraire bis, qui privilégie toujours la ligne droite et n'aime pas trop les ralentissements. Sa toxicité aussi : sur Télérama, je pourrais recopier un lien identifié par l’OCLCTIC sans craindre de représailles (c’est un bon test) ; après tout, l’un des textes publiés sur Indymedia a été repris tel quel par le Dauphiné Libéré. Mais quid d’un blogueur anonyme ou d’un petit média associatif ? Maintenant que l’apologie du terrorisme relève du droit commun - et plus de la loi de 1881 sur la liberté de la presse -, qui décide de ce qu’est le terrorisme : un juge ou un flic ?

Même si ce n'est pas nouveau, de plus en plus, l'étiquette "terrorisme" est un outil bien commode de répression policière. On court à la catastrophe, réveillez-vous.
(Permalink)
Choses vues, sur le web et ailleurs Cet article fait-il l'apologie du terrorisme ? - L'actu Médias / Net - Télérama.fr
> Seul garde-fou pour les personnes prises dans les rets du ministère de l’Intérieur : une personnalité qualifiée de la CNIL, chargée de contrôler la régularité des coups de sécateur. En l’espèce, Alexandre Linden, conseiller honoraire à la Cour de cassation. Et parfois, le blocage coince.
[...]
> Dans chacun de ces quatre cas, Alexandre Linden déploie le même argumentaire pour contester la mesure de blocage (et saisir le juge administratif) :
“J’observe que [la qualification d’actes de terrorisme] n’est pas retenue par les autorités judiciaires, le parquet antiterroriste de Paris ne s’étant pas saisi [...] Dans ces conditions, je considère que les demandes de retrait et de déréférencement en cause ne sont pas justifiées”.
Qui décide de ce qu’est le terrorisme ?

> Réponse du tac-au-tac de Stéphane Fratacci, directeur de cabinet de Gérard Collomb et ancien de chez Brice Hortefeux, dans un courrier daté du 8 février dernier : la décision administrative n’est pas subordonnée “à une qualification pénale retenue par l’autorité judiciaire”. Selon lui, “les publications incriminées revendiquent bien des actes commis avec l’intention de “troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur”, en l’espèce à l’encontre des forces de sécurité intérieure”. En résumé, le juge judiciaire est prié de rester à l’écart de ce qui ne le regarde pas.

C'est terrifiant : un organe administratif, sans aucun contrôle du juge, que l'on prie d'ailleurs gentiment de regarder ailleurs, bloque n'importe quel site sur sa simple appréciation.

> Ces documents, obtenus par Julien Rabier, alias Taziden, fournisseur d’accès associatif et militant des libertés numériques, montrent bien l’opacité de cet itinéraire bis, qui privilégie toujours la ligne droite et n'aime pas trop les ralentissements. Sa toxicité aussi : sur Télérama, je pourrais recopier un lien identifié par l’OCLCTIC sans craindre de représailles (c’est un bon test) ; après tout, l’un des textes publiés sur Indymedia a été repris tel quel par le Dauphiné Libéré. Mais quid d’un blogueur anonyme ou d’un petit média associatif ? Maintenant que l’apologie du terrorisme relève du droit commun - et plus de la loi de 1881 sur la liberté de la presse -, qui décide de ce qu’est le terrorisme : un juge ou un flic ?

Même si ce n'est pas nouveau, de plus en plus, l'étiquette "terrorisme" est un outil bien commode de répression policière. On court à la catastrophe, réveillez-vous.
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Le business des outrages | StreetPress
Absolument pathétique. C'est ce genre de comportement qui me fait penser qu'il y a une forme de dérive mafieuse dans la police.
Permalink
Choses vues, sur le web et ailleurs Medef contre Nuit debout : le tribunal tourne en ridicule le patronat - Libération
> Au-delà des faits, c’est le comportement du ministère public qui est dénoncé par l’avocate de Canitrot, maître Irène Terrel. Un parquet «politique», tout acquis aux accusations du Medef, se satisfaisant d’une première enquête manifestement bâclée, et s’acharnant tout au long de la procédure contre Loïc Canitrot.

> Canitrot, satisfait, s’inquiète maintenant de tous ceux qui ont été poursuivis suite au mouvement de 2016 contre la loi travail. «Pour moi, la relaxe s’est avérée évidente. Mais quid des centaines d’autres militants, de tous ceux qui n’ont pas le soutien dont j’ai bénéficié ? Comment s’en sortir seul face à des accusations fictives ?» Il ne veut pas non plus que l’affaire s’arrête là, et a porté de nouveau plainte contre le Medef, pour violence, mais aussi dénonciation calomnieuse.

Alors dire "justice aux ordres" serait calomnieux, mais je comprends que ça résume l'idée. C'est plutôt "Parquet aux ordresé, sans oublier "ouf, je suis tombé sur une juge qui fait son boulot".
Mais comme le fait remarquer le principal intéressé : quid des autres qui n'auront pas sa chance ?
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Brice Perrin on Twitter: "Quand la police elle-même, par la voix de ses représentants syndicaux, en vient à réclamer et justifier une attitude digne de la milice d'une république bananière, il ne faut pas s'attendre à la voir réprimer des comporte
La police et ses méthodes de syndicat du crime
Permalink
kalvn's links APLOMB : Si vous êtes harcelé par un huissier ou un cabinet de recouvrement, envoyez leur cette lettre. Elle a un pouvoir… apaisant.

Sous le coude.
Permalink

kalvn's links Roaming : que faire quand la facture est trop salée ?

Sous le coude.
Permalink

OpenNews Dieselgate : 7 ans de prison et 400 000 dollars d'amende pour un manager de Volkswagen - Politique - Numerama
(Permalink)
Les hyperliens du barbu digressif Hadopi : l’État condamné à verser 26 100 euros d'astreinte à Bouygues Télécom

Les pitreries de l'Hadopi perdurent...

En décembre 2015, le Conseil d’État enjoignait à l’État de prendre un décret attendu depuis la loi Hadopi de 2009. Et quel décret ! Celui-ci devait enfin permettre l’indemnisation des fournisseurs d’accès par la Hadopi dans le cadre de la riposte graduée.

Bouygues Télécom, à l’origine de cette procédure, avait finalement obtenu 900 000 euros pour épurer le passé, somme mise à la charge de l’État, faute de mieux.

Au final, pour la période du 24 juin 2016 au 11 mars 2017 inclus, l’État se voit condamner à verser 26 100 euros à Bouygues Télécom. C’est certes une goutte d’eau, aussi bien pour le débiteur que le créditeur, mais une telle condamnation fait bien mauvais genre face à une loi censée remettre l’internaute sur le droit chemin.
— <a href="https://www.lagilb.fr/Shaarli/?-e2oLA" title="Permalink">Permalink</a>

Liens de Neros Les contrôles d’identité et les fouilles de l’état d’urgence déclarés contraires à la Constitution

Les préfets avaient massivement utilisé les pouvoirs de contrôles d’identité et de fouilles permis par l’état d’urgence.
Permalink

Liens de Neros Les contrôles d’identité et les fouilles de l’état d’urgence déclarés contraires à la Constitution

Les préfets avaient massivement utilisé les pouvoirs de contrôles d’identité et de fouilles permis par l’état d’urgence.
Permalien

Vinc3r's links Affaires des fillettes de 11 ans agressées sexuellement : on ne nous avait pas tout dit : france
(Permalink)
Liens de Neros Travail forcé et esclavage moderne sont de retour en Europe - Basta !

Ils sont 600 000 « esclaves modernes » rien qu’en Europe. Un phénomène « alarmant » au point que le Royaume-Uni a adopté un Modern Slavery Act et que des formations au droit du travail sont dispensées aux réfugiés en Allemagne. Car maintenus dans la précarité par leur statut fragile, les travailleurs migrants, en particulier les sans-papiers et demandeurs d’asile, sont les plus exposés à cette exploitation. En France, la justice peine à lutter contre ce travail forcé qui se répand dans l’agriculture, la construction, l’industrie ou la restauration.
Permalink

Liens de Neros Travail forcé et esclavage moderne sont de retour en Europe - Basta !

Ils sont 600 000 « esclaves modernes » rien qu’en Europe. Un phénomène « alarmant » au point que le Royaume-Uni a adopté un Modern Slavery Act et que des formations au droit du travail sont dispensées aux réfugiés en Allemagne. Car maintenus dans la précarité par leur statut fragile, les travailleurs migrants, en particulier les sans-papiers et demandeurs d’asile, sont les plus exposés à cette exploitation. En France, la justice peine à lutter contre ce travail forcé qui se répand dans l’agriculture, la construction, l’industrie ou la restauration.
Permalien

Shaarli de Riduidel Sophie Binet on Twitter: "Imaginez que vous vous retrouviez poursuivis en justice... parce que vous avez fait votre travail ! C'est ce qui arrive à Philippe Pascal, i… https://t.co/viLxDQtWdI"
Vous savez pourquoi les gouvernements ne tappent *que* sur les pauvres ?
1 - Ils ne financent pas les campagnes politiques
2 - Ils ne font pas peur

Permalink
Shaarli de Riduidel Intolérable attaque contre la presse - Le Temps
La France a une longue tradition de démocratie autoritaire, et ça ne change toujours pas.
Permalink
Liens de Neros Mais pourquoi donc les femmes victimes de violences ne portent-elles pas plainte ? - Basta !

« Pourquoi les victimes n’ont-elles pas porté plainte ? », se sont interrogés certains hommes, via les réseaux sociaux, suite à l’émergence des hashtags #balancetonporc et #metoo, et à la succession d’accusations des viols ou de violences commises par plusieurs personnalités publiques. Voici pourquoi.
Permalink

Shaarli de Riduidel Seconde mise en demeure pour l'association LinuxFr - LinuxFr.org
C'est une histoire folle, et le plaignant ne manque certainement pas de culot. Se revendiquer du libre après ça ...
Permalink
Liens en bazar Seconde mise en demeure pour l'association LinuxFr - LinuxFr.org
>_<
(Permalink)
Shaarli de Riduidel Maître Tî on Twitter: "1. Je viens de lire (partielement) quelques réactions suite au verdict du procès #Merah"
Bravo !
Permalink
Shaarli de Riduidel Harvey Weinstein et les hommes qui savent. - Crêpe Georgette
Pour sûr, ça fait réfléchir ...
Permalink
Shaarli de Riduidel Fou mais vrai : la police poursuit un manifestant pour « jet de feuilles d’origine végétale »
La police et ses agissements minables
Permalink
Escales internautiques Lexique juridique

Permalink
Escales internautiques Lexique juridique

Permalink
Liens de Neros Loi antiterrorisme : les effets d'un état d'urgence permanent

Le projet de loi visant à faire entrer les mesures de l’état d’urgence dans le droit commun et ce, malgré l’efficacité toute relative de cet état d’exception, était discuté cette semaine dans l’hémicycle. Nombreux sont les juristes et les associations de défense des droits de l’Homme à s’inquiéter des conséquences d’une telle loi sur les libertés fondamentales des citoyens français, sans véritablement endiguer le terrorisme.
Permalink

Liens de Neros L’état d’urgence est mort, vive l’état d’urgence ! | Marianne

Inefficace, liberticide, l’état d’urgence a été utilisé pour réprimer les mouvements sociaux et traquer les sans-papiers. La prochaine loi va renforcer cette politique tendance sécuritaire.
Permalink

Liens de Neros La lutte contre le terrorisme : une gouvernance par l’incertitude ?

Le 25 septembre, l’Assemblée nationale française a entamé l’examen d’un énième texte visant à lutter contre le terrorisme. Arguant une sortie de l’« état d’urgence », il semble pourtant se destiner à normaliser un certain nombre de dispositions relevant initialement d’une justice d’exception, affaiblissant nécessairement les principes démocratiques.
Permalink

Liens de Neros Etat d'urgence: «C’est uniquement une question de pouvoir que l’exécutif veut récupérer» - Libération

Les secrétaires de la Conférence, un groupe d’avocats spécialisés dans le terrorisme, sont venus expliquer à «Libération» pourquoi ils s’opposent unanimement à la nouvelle loi.
Permalink

Liens de Neros Le projet de loi antiterroriste français normalise des pouvoirs d’urgence | Human Rights Watch

Le texte a été renforcé depuis son adoption par le Sénat
Permalink

Liens de Neros Les députés adoptent l’obligation de déclarer tous ses identifiants électroniques

Les députés ont voté hier soir les mesures de contrôle et de surveillance individuelles. Dans le lot, a été adoptée l’obligation pour une personne au comportement suspect de fournir l’intégralité de ses identifiants aux autorités administratives.
Permalink

Liens de Neros Loi antiterroriste en France : inquiétudes d'experts de l'ONU sur des atteintes aux libertés des Français

Les deux rapporteurs de l'ONU sur les droits de l'Homme ont fait part de leurs inquiétudes sur d'éventuelles atteintes à l'exercice notamment des libertés d'expression et d'association.
Permalink

Les hyperliens du barbu digressif Legalis | L’actualité du droit des nouvelles technologies | Pas de cyber-harcèlement pour la diffusion en ligne répétée d’articles négatifs

Un journaliste avait collaboré à la rédaction d’une revue spécialisée. Mais ce dernier avait mis fin à cette collaboration après un différend avec l’éditeur. Il avait ensuite créé un blog à son nom dans lequel il avait publié en huit mois 18 articles très négatifs et virulents sur son ancien éditeur. Au lieu de fonder son action sur les infractions de presse dont les délais de prescription sont très contraignants, l’éditeur a invoqué le cyber-harcèlement
— <a href="https://www.lagilb.fr/Shaarli/?lqe4GQ" title="Permalink">Permalink</a>

Liens de Neros Comment la France s’apprête à devenir un Etat policier où chacun est transformé en potentiel suspect - Basta !

« Etat policier », « despotisme doux », « césarisme » : juristes, avocats et grandes organisations de défense des droits humains critiquent très sévèrement le projet de loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, qui doit être votée à l’Assemblée nationale, la semaine prochaine. Remplaçant l’état d’urgence qui arrive à expiration, cette loi en prolonge plusieurs dispositions très controversées, banalise l’arbitraire, et autorise même le recours à des polices privées sur la voie publique. A croire que, bien au-delà de la lutte anti-terroriste, c’est toute forme de contestation de l’ordre établi qui pourrait être visée.
Permalink

Shaarli de Riduidel Repris2Justesse on Twitter: "Quelques rappels: Salah Abdelslam jouit actuellement des conditions de détention les plus dures des tous les détenus de France. 1/ https://t.co/RinLFUPkUY"
Tout ce thread est bien dit. Nous ne somme pas des barbares.
Permalink
Red Beard La justice prédictive (1/3): l’enjeu de l’ouverture des données

Direct link
Shaarli de Riduidel Clean Coder Blog
Courir ne servira à rien dans ce cas : la Justice s'emparera de tous les développeurs qui ont simplement "suivi les ordres". Pensez-y à chaquefois qu'on vous demande de faire un truc louche ...
Permalink
Liens de Neros Appel urgent de l'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l'Homme sur la condamnation de Cédric Herrou | LDH Ligue des droits de l’Homme

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante en France.
Permalink

Shaarli de Riduidel « Une partie de moi veut se montrer, une autre culpabilise » - VICE
Quand je lis ce genre de trucs, je me dis que les cours des prisons sont littéralement remplies de malades, et que la prison n'est vraiment pas une bonne solution
Permalink
Liens de Neros Excès de vitesse : Et, si la loi était juste? | La réalité existe | Voir.ca

Une approche alternative serait d’établir les amendes pécuniaires en fonction du revenu disponible. Cette approche est en vigueur depuis 1921 en Finlande, ainsi qu’en Suède, au Danemark, en Allemagne, en Suisse et à Macao. L’avantage de cette approche est de ne pas accabler les gens à faibles revenus avec des amendes prohibitives alors qu’elle permet de constituer une véritable pénalité pour les mieux nantis.
Permalink

Liens de Neros Au Liban, les violeurs ne pourront plus échapper à une condamnation en épousant leur victime

Comme la Jordanie début août, le Parlement du pays du Cèdre a abrogé une loi votée dans les années 1940 qui offrait une protection juridique aux délinquants sexuels.
Permalink

Liens de Neros Macron contre la presse: la plainte d'un président intouchable - Page 1 | Mediapart

Emmanuel Macron a déposé plainte contre un photographe de presse pour « harcèlement » et « atteinte à la vie privée ». Outre le déséquilibre des forces entre un président, intouchable pénalement, et un paparazzi, le chef de l'État semble surtout désireux de verrouiller le contrôle de son image.

Article complet
Permalink

Fou à lier Contravention -Il est interdit de stationner devant son propre garage | service-public.fr

Ah tiens : il est interdit de stationner devant un garage, même si c'est le sien. Donc les plaques minéralogiques collées à la porte du garage ne servent qu'à demander la clémence des agents verbalisateurs.

dura lex, sed lex

via : http://sebsauvage.net/links/?yfByXQ
Permalink

Fou à lier Contravention -Il est interdit de stationner devant son propre garage | service-public.fr

Ah tiens : il est interdit de stationner devant un garage, même si c'est le sien. Donc les plaques minéralogiques collées à la porte du garage ne servent qu'à demander la clémence des agents verbalisateurs.

dura lex, sed lex

via : http://sebsauvage.net/links/?yfByXQ
Permalien

Fou à lier Justice Complice « RETARD → Magazine

Violente charge contre la justice de notre pays. C'est mérité.
Aucune institution ne semble vouloir être à la hauteur.

via : https://www.margaux-perrin.com/serendipity/?-LrF5Q
Permalink

Fou à lier Justice Complice « RETARD → Magazine

Violente charge contre la justice de notre pays. C'est mérité.
Aucune institution ne semble vouloir être à la hauteur.

via : https://www.margaux-perrin.com/serendipity/?-LrF5Q
Permalien

alexis j : : web Evasion fiscale - L'Etat prêt à accepter un accord avec Google, la victoire symbolique de l'arbitrage sur les juridictions nationales | FranceSoir

Le tribunal administratif a jugé illégal le redressement fiscal que la France a imposé à Google, qui pratique à outrance l'optimisation fiscale en Europe. Plutôt que de poursuivre la bataille judiciaire avec ses arguments, le gouvernement a annoncé une "transaction" pour régler le différend fiscal. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, décrypte pour "FranceSoir" en quoi cette décision, où le contribuable sera sans doute perdant, est l'incarnation d'un "deux poids, deux mesures" inquiétant.
Permalink

Fou à lier JuriService, la justice à portée de clic.

Pratique !

Un problème dans la vie quotidienne, au travail, d'assurance… ? En quelques clics JuriService répond à vos interrogations et vous propose gratuitement et anonymement une solution concrète : coordonnées du tribunal compétent, avocat obligatoire ou pas, formulaire officiel à remplir pour, si vous le souhaitez, entamer une procédure librement et sans frais.

via : http://sebsauvage.net/links/?btbPzg
Permalink

Fou à lier DFDBrA3XYAA89Bc.jpg:large (Image JPEG, 750 × 1334 pixels) - Redimensionnée (70%)

La politique mise en place à l'encontre des migrants et des associations humanitaires est scandaleuse. L'état parle sans cesse de faits non allégués, mais c'est gros comme un nez au milieu du visage : cette politique est tout à fait volontariste et fasciste. Il faut plaire au racisme ambiant.

Avec cet exemple donné par l'Auberge des Migrants qui est harcelé par les forces de l'ordre sous toutes sortes de prétextes. Dernier exemple : une amende de 135 euros pour "circulation de véhicule à moteur non muni de pneumatiques"
politique honteuse envers l'Auberge des Migrants

Bref, courage à eux. Faut donner !

via : https://twitter.com/olitax/status/887422079150292994
Permalink

Bill2's Links JuriService, la justice à portée de clic. - Liens utiles et à partager
En quelques clics JuriService répond à vos interrogations et vous propose gratuitement et anonymement une solution concrète : coordonnées du tribunal compétent, avocat obligatoire ou pas, formulaire officiel à remplir pour, si vous le souhaitez, entamer une procédure librement et sans frais.

via https://chezsoi.org/shaarli/?fXhLkg
(Permalink)
Serendipity Justice Complice « RETARD → Magazine

À lire.
Permalink

Serendipity Justice Complice « RETARD → Magazine

À lire.
Permalien

Liens JuriService, la justice à portée de clic.
"""
Un problème dans la vie quotidienne, au travail, d'assurance… ? En quelques clics JuriService répond à vos interrogations et vous propose gratuitement et anonymement une solution concrète : coordonnées du tribunal compétent, avocat obligatoire ou pas, formulaire officiel à remplir pour, si vous le souhaitez, entamer une procédure librement et sans frais.
"""
(Permalink)
Liens en bazar Procès de Fabrice A.: Prison à vie, internement à vie ou ordinaire, quelles sont les différences? - News Suisse: Suisse romande - 24heures.ch
Des nuances importantes à connaître.

De plus, contrairement à une croyance très répandue (« max 20 ans de prison »), il est possible d'être interné à vie en Suisse, si la personne représente une menace trop grande pour la sécurité publique :

« La prison à vie existe-t-elle en Suisse?

On entend souvent que la prison à vie n’existe pas véritablement en Suisse car tout le monde est libéré, au plus tard, au bout de vingt ans. Faux. La prison à vie existe. S’il est vrai qu’une libération conditionnelle est étudiée au bout de quinze ans, elle est loin d’être automatique. Quelques criminels tristement célèbres (dont le sadique de Romont) se trouvent toujours derrière les barreaux. Leurs demandes de libération conditionnelle ayant été rejetées car le risque de récidive a été jugé trop important. »
(Permalink)
Serendipity Une heure...

Maitre Mô raconte l'heure avant la plaidoirie. Bouleversant comme d'habitude, ses récits m'avaient manqué.
Permalink

Serendipity Une heure...

Maitre Mô raconte l'heure avant la plaidoirie. Bouleversant comme d'habitude, ses récits m'avaient manqué.
Permalien

Le petit bazar du panda roux Ces plaintes de femmes violentées refusées ou bâclées

Permalink
Le petit bazar du panda roux Ces plaintes de femmes violentées refusées ou bâclées

Permalien
Shaarli Geekz0ne • LES TRIBUNAUX D'ARBITRAGE - YouTube

Très pratique ce système... pour les multinationales...
Permalink

Les petits liens de Lou De la prison ferme pour Bagui et Youssouf Traoré, deux frères d’Adama | Bondy Blog

Bagui et Youssouf Traoré ont été identifiés à l’issue d’une enquête menée par la gendarmerie. Cette enquête est notamment basée sur deux vidéos tournées ce soir-là, l’une avec une GoPro, l’autre diffusée sur Facebook. Mais les images sont de mauvaise qualité et ne permettent pas de distinguer les visages, rapporte la présidente. Les gendarmes se sont donc appuyés sur les témoignages des forces de l’ordre présents au moment des heurts. Ils ont identifié les deux agresseurs présumés grâce à leurs tenues vestimentaires, sauf que la couleur de la veste de Bagui fait débat. “Ça va du camel au marron foncé en passant par du beige”, souligne la présidente. L’auteur des violences dans les vidéos porte une veste beige. Celle de Bagui était “marron” précise le principal intéressé. “Si le seul moyen de reconnaître Bagui pour l’incriminer, c’est la couleur de sa veste, c’est grave”, appuie Me Saidi-Cottier, comme pour mettre fin au débat.
Permalink

Liens des pleutres Les flics (tout le monde déteste la police?) | YouTube
Quelques notes sur la vidéo :

Problématique : « Que faire de la police ? Qui la "déteste" ? Est-ce légitime ? Quel est son *rôle*, comment l'appréhender, en 2016 ? »

Deux visions de la police : "révolutionnaires" VS "républicains"

1) Révolutionnaires

La police maintient "l'ordre social" (notre société pyramidale), elle est en charge du contrôle social au service des dominants. Pour se maintenir, l'ordre social a également besoin d'une idéologie, c'est l'idéologie dominante, celle qui dit notamment que "la police nous protège", mais qui dit aussi que "il faut bien travailler", "il faut bien rembourser la dette", bref, qui nous fait adhérer sans réfléchir à tous ces énoncés et à y voir du "bon sens".

La police s'assure que tout le monde reste bien à sa place. Les privilégiés y restent naturemment, le problème, c'est plutôt les dépossédés, qui n'entendent pas forcément y demeurer pacifiquement. D'où les contrôles à répétition en banlieue, afin que « l'habitude de l'humiliation produise l'habitus de l'humilité ». D'où Arnaud Libère et ses collègues qui emploient la violence physique et psychologique pour que le jeune Gianni travaille gratuitement. D'où les nasses en manif, et les expulsions de ZAD et de places, pour contrôler l'espace public, pour que chacun soit à sa place.

« Il s'agit de persuader des gens qui ont de bonnes raisons de penser qu'ils sont hors-jeu de continuer à jouer les règles du jeu. »

Michel Foucault propose d'effectuer un renversement en posant que ce n'est pas la police qui est au service de la justice (vision habituelle, qui peut permettre de dédouaner la police de son action en la considérant subalterne), mais au contraire la justice qui est au service de la police : il y a un ordre social à maintenir, la police est là pour ça, et le reste (justice et législations) sert à faciliter et institutionnaliser son travail.

2) Républicains

La vision républicaine est finalement celle livrée "par défaut" pour la majorité d'entre nous, celle de l'idéologie dominante : "les flics sont les garants de la loi au service de la démocratie". Cette vision a d'autant plus de chances d'être prégnante qu'on est "du bon côté" ("ethnocentrisme de classe").

2.a) Républicains "de gauche"

Les républicains de gauche (Mélenchon, Osons Causer, une fraction de Nuit Debout, une grosse partie de ce qu'on appelle "la gauche de gauche" en fait) ont "le cul entre deux chaises" : ils sont pour une transformation sociale, mais sans critiquer profondément les institutions de la République (puisque leur but est d'être calife à la place du calife, pas de renverser le califat).

Du coup, à la manière des républicains de droite, ils vont "condamner" certaines "bavures", et en plus se plaindre de "l'instrumentalisation politique" de la police, en perdant de vue que le rôle même de la police **est** intrinsèquement politique et violent.

---

Au final, je me dit que les deux visions ne s'opposent pas tellement : ce que la première voit comme « une milice qui maintient par la force l'ordre établi au bénéfice des dominants », la seconde la voit comme « l'institution qui s'assure que les lois sont respectées et qui garantit la paix sociale ». En fait, c'est un peu pareil. Car justement, ce qu'on appelle « la paix sociale », c'est de la novlangue pour « l'ordre établi », et cet ordre établi n'a rien de neutre. Quelle formulation choisir ? Je trouve la première plus honnête, là où la seconde voudrait faire croire à une institution neutre, au service de tous, indifféremment.

Les commentaires de la vidéo sont assez affligeants, et les notes sont beaucoup plus mauvaises que pour ses autres vidéos, alors que la méthode est dans la continuité des autres vidéos d'Usul : s'intéresser aux structures qui nous déterminent. Certains viennent dire "t'es pas objectif, moi ça me ferait chier de me faire tirer mon smartphone" : c'est clair qu'en refusant de prendre de la hauteur, en restant sur des ressentis, on s'interdit de réfléchir. Ça me fait penser à Val, Valls ou Sarko, déjà dénoncés dans une précédente vidéo d'Usul (sur la sociologie) : « j'en ai assez de ceux qui cherchent des explications », « expliquer, c'est déjà un peu excuser », « il y a des choses inexcusables qui sont donc inexplicables ». Je trouve au contraire que le discours d'Usul sur les flics, en présentant deux visions, en s'intéressant au rôle historique de cette institution, et en listant un certain nombre d'éléments structurels pouvant expliquer l'attitude des policiers (politique du chiffre, envie d'action, manque de formation, préjugés, sentiment d'insécurité lors des interventions), est beaucoup plus "objectif" que ce qu'on peut voir ailleurs. En fait, certaines personnes disent "t'es pas objectif" quand il ne se sentent pas d'accord avec le propos T_T.

Après, c'est vrai que cette vidéo, en dévoilant le rôle de l'institution policière, laisse plein de questions en suspens. Parmi lesquelles : comment faire *autrement* ? Car on a du mal à se figurer un monde sans police.

« Que disent réellement ceux qui affirment : « un monde sans police est impossible » ? En vérité, un tel jugement ne nous renseigne pas sur la réalité elle-même mais bien plutôt sur ceux qui le profèrent. Il témoigne de l’impossibilité de penser la vie sans police. Et une telle impossibilité n’est pas surprenante. Qui est isolé et impuissant, qui se perçoit comme une personne qui possède des biens à protéger, en un mot qui mène une vie moderne, libérale et atomisée ne peut rigoureusement pas imaginer de vie sans police. » (https://sh.ack.red/?WT5tMA)
− Yvain
(Permalink)
Liens des pleutres Les flics (tout le monde déteste la police?) | YouTube
Quelques notes sur la vidéo :

Problématique : « Que faire de la police ? Qui la "déteste" ? Est-ce légitime ? Quel est son *rôle*, comment l'appréhender, en 2016 ? »

Deux visions de la police : "révolutionnaires" VS "républicains"

1) Révolutionnaires

La police maintient "l'ordre social" (notre société pyramidale), elle est en charge du contrôle social au service des dominants. Pour se maintenir, l'ordre social a également besoin d'une idéologie, c'est l'idéologie dominante, celle qui dit notamment que "la police nous protège", mais qui dit aussi que "il faut bien travailler", "il faut bien rembourser la dette", bref, qui nous fait adhérer sans réfléchir à tous ces énoncés et à y voir du "bon sens".

La police s'assure que tout le monde reste bien à sa place. Les privilégiés y restent naturemment, le problème, c'est plutôt les dépossédés, qui n'entendent pas forcément y demeurer pacifiquement. D'où les contrôles à répétition en banlieue, afin que « l'habitude de l'humiliation produise l'habitus de l'humilité ». D'où Arnaud Libère et ses collègues qui emploient la violence physique et psychologique pour que le jeune Gianni travaille gratuitement. D'où les nasses en manif, et les expulsions de ZAD et de places, pour contrôler l'espace public, pour que chacun soit à sa place.

« Il s'agit de persuader des gens qui ont de bonnes raisons de penser qu'ils sont hors-jeu de continuer à jouer les règles du jeu. »

Michel Foucault propose d'effectuer un renversement en posant que ce n'est pas la police qui est au service de la justice (vision habituelle, qui peut permettre de dédouaner la police de son action en la considérant subalterne), mais au contraire la justice qui est au service de la police : il y a un ordre social à maintenir, la police est là pour ça, et le reste (justice et législations) sert à faciliter et institutionnaliser son travail.

2) Républicains

La vision républicaine est finalement celle livrée "par défaut" pour la majorité d'entre nous, celle de l'idéologie dominante : "les flics sont les garants de la loi au service de la démocratie". Cette vision a d'autant plus de chances d'être prégnante qu'on est "du bon côté" ("ethnocentrisme de classe").

2.a) Républicains "de gauche"

Les républicains de gauche (Mélenchon, Osons Causer, une fraction de Nuit Debout, une grosse partie de ce qu'on appelle "la gauche de gauche" en fait) ont "le cul entre deux chaises" : ils sont pour une transformation sociale, mais sans critiquer profondément les institutions de la République (puisque leur but est d'être calife à la place du calife, pas de renverser le califat).

Du coup, à la manière des républicains de droite, ils vont "condamner" certaines "bavures", et en plus se plaindre de "l'instrumentalisation politique" de la police, en perdant de vue que le rôle même de la police **est** intrinsèquement politique et violent.

---

Au final, je me dit que les deux visions ne s'opposent pas tellement : ce que la première voit comme « une milice qui maintient par la force l'ordre établi au bénéfice des dominants », la seconde la voit comme « l'institution qui s'assure que les lois sont respectées et qui garantit la paix sociale ». En fait, c'est un peu pareil. Car justement, ce qu'on appelle « la paix sociale », c'est de la novlangue pour « l'ordre établi », et cet ordre établi n'a rien de neutre. Quelle formulation choisir ? Je trouve la première plus honnête, là où la seconde voudrait faire croire à une institution neutre, au service de tous, indifféremment.

Les commentaires de la vidéo sont assez affligeants, et les notes sont beaucoup plus mauvaises que pour ses autres vidéos, alors que la méthode est dans la continuité des autres vidéos d'Usul : s'intéresser aux structures qui nous déterminent. Certains viennent dire "t'es pas objectif, moi ça me ferait chier de me faire tirer mon smartphone" : c'est clair qu'en refusant de prendre de la hauteur, en restant sur des ressentis, on s'interdit de réfléchir. Ça me fait penser à Val, Valls ou Sarko, déjà dénoncés dans une précédente vidéo d'Usul (sur la sociologie) : « j'en ai assez de ceux qui cherchent des explications », « expliquer, c'est déjà un peu excuser », « il y a des choses inexcusables qui sont donc inexplicables ». Je trouve au contraire que le discours d'Usul sur les flics, en présentant deux visions, en s'intéressant au rôle historique de cette institution, et en listant un certain nombre d'éléments structurels pouvant expliquer l'attitude des policiers (politique du chiffre, envie d'action, manque de formation, préjugés, sentiment d'insécurité lors des interventions), est beaucoup plus "objectif" que ce qu'on peut voir ailleurs. En fait, certaines personnes disent "t'es pas objectif" quand il ne se sentent pas d'accord avec le propos T_T.

Après, c'est vrai que cette vidéo, en dévoilant le rôle de l'institution policière, laisse plein de questions en suspens. Parmi lesquelles : comment faire *autrement* ? Car on a du mal à se figurer un monde sans police.

« Que disent réellement ceux qui affirment : « un monde sans police est impossible » ? En vérité, un tel jugement ne nous renseigne pas sur la réalité elle-même mais bien plutôt sur ceux qui le profèrent. Il témoigne de l’impossibilité de penser la vie sans police. Et une telle impossibilité n’est pas surprenante. Qui est isolé et impuissant, qui se perçoit comme une personne qui possède des biens à protéger, en un mot qui mène une vie moderne, libérale et atomisée ne peut rigoureusement pas imaginer de vie sans police. » (https://sh.ack.red/?WT5tMA)
− Yvain
(Permalink)
Les liens de Knah Tsaeb Photos gênantes sur Facebook : elle fait un procès à ses parents - Rue89 - L'Obs

Ils ne connaissent ni la honte ni les limites, et s’en fichent si c’est une photo de moi assise aux toilettes ou nue dans mon berceau – toute ma vie a été photographiée et rendue publique

Les parents pensent, à tort, que leur filles leurs appartient et qu'ils peuvent user et utiliser l'image de leurs filles comme bon leurs semble, pour obtenir quelques "like" sur les réseaux sociaux. Leurs filles à dû déposer une plainte contre ces parents pour être enfin écouté et prise au sérieux.

Origin => sebsauvage.net
(Permalink)
Shaarli des OrAnGeS Justice : vous pourrez continuer à rechercher des Torrents d'artistes français sur Google
Accusés d’offrir trop de contenus illicites, Google et Microsoft n’auront pas à filtrer le mot Torrent dans leurs résultats de recherche.
(Permalink)
Liens des pleutres A Bilal, mon pote de garde à vue | IAATA
L'État de Droit à l'œuvre.
− Yvain
(Permalink)
Les divers liens d'Amaury Des Salopards et des Hommes. · Klaire fait Grr
+1. Les mots sur ce que je pense : heureusement qu'il en est ainsi.
(Permalink)
mon surf en partage GISTI - À Mayotte, un enfant de cinq ans seul face à son juge : où est le problème ? [Actions collectives]
Cela commence comme une histoire banale à Mayotte : une petite embarcation de fortune, dénommée « kwassa-kwassa », est interceptée par les forces de police en provenance des Comores. La police débarque (...)
(Permalink)
Partager de Alpha à Zeta et bien plus... La justice européenne se penchera sur la vente liée PC et OS - Next INpact
ça serait bien de donner un vrai bon coup de pied au cul à cette aberration et d'en finir avec cette arnaque organisée. on ne trouverai pas logique qu'en achetant une voiture on nous refourgue une station de carburant au prétexte qu'une voiture à besoin de carburant pour rouler. donner le choix, c'est-à-dire un vrai choix, à l'utilisateur sans le ponctionner.
(Permalink)
Shaarli des OrAnGeS Le blocage de Pirate Bay est actif chez Free. Comment le contourner ?
Emblème du téléchargement illégal depuis 2003, The Pirate Bay est désormais bloqué chez Free, suite à une décision de justice.
(Permalink)
Les divers liens d'Amaury Opération GreenRights : un prétendu Anonymous en procès à Paris - Next INpact
Une personne lourdement soupçonnée d'avoir participé à une attaque DDOS exécutée par des Anonymous... parce qu'elle héberge UN RACCOURCISSEUR QUI POINTE VERS IRC.

Parce que “c'est bien connu” :
« IRC est extrêmement compliqué pour un néophyte »
« on sait tous qu’IRC est très majoritairement utilisé pour définir des dates et des cibles »
« IRC a été très très majoritairement utilisé par les membres de la nébuleuse anonymous »

*epic facepalm*

Et c'est ce genre de “justice” qu'on a en France ? SÉRIEUSEMENT ? Condamner quelqu'un, innocent, parce qu'on ignore de quoi on parle ?

Eh beh j'ai du soucis à me faire. Je suis presque 24h/24 sur IRC.
(Permalink)
Les divers liens d'Amaury Opération GreenRights : un prétendu Anonymous en procès à Paris - Next INpact
Une personne lourdement soupçonnée d'avoir participé à une attaque DDOS exécutée par des Anonymous... parce qu'elle héberge UN RACCOURCISSEUR QUI POINTE VERS IRC.

Parce que “c'est bien connu” :
« IRC est extrêmement compliqué pour un néophyte »
« on sait tous qu’IRC est très majoritairement utilisé pour définir des dates et des cibles »
« IRC a été très très majoritairement utilisé par les membres de la nébuleuse anonymous »

*epic facepalm*

Et c'est ce genre de “justice” qu'on a en France ? SÉRIEUSEMENT ? Condamner quelqu'un, innocent, parce qu'on ignore de quoi on parle ?

Eh beh j'ai du soucis à me faire. Je suis presque 24h/24 sur IRC.
(Permalink)
Shaarli des OrAnGeS Intégrer en HTML une vidéo YouTube piratée n'est pas du piratage
La Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) estime qu'un site internet qui intègre en embed des vidéos de YouTube ou d'autres plateformes de vidéos n'est pas responsable de l'éventuelle illégalité des vidéos qu'il partage, au regard des droits d'auteur.
(Permalink)
Les liens de Gatitac L’inflation normative et le sensationnalisme — Authueil
^^ Comparer des codes Dalloz
(Permalink)
Les liens de Gatitac Les Restos du Coeur attaqués en contrefaçon pour la photo de Coluche !
Miam, c’est bon le droit d’auteur, mangez-en© !
/me va vomir
(Permalink)